Avertir le modérateur

17/10/2011

Brassens et le Christ

"Mon poète préféré, c'est le Christ." affirme Georges Brassens dans une interview, avant d'ajouter quelques secondes après qu'il ne croit pas, cependant, en dieu. 

"Poète" est une façon de parler, ou bien Brassens ignore que le christianisme est à l'opposé de la célébration des merveilles de la nature, principal mobile de la poésie païenne. On peut être sûr d'avoir affaire, avec les promoteurs de "l'écologie chrétienne", à des imposteurs (P. Claudel). (...)


Puritanisme (écologie) et libertinage (libéralisme) sont d'ailleurs des mouvements alternatifs de l'existence ou de la culture, d'abord déterminés sur le plan moral et politique par la meilleure gestion des ressources naturelles, comme c'est particulièrement flagrant aujourd'hui. Autrement dit, libertinage et puritanisme sont des morales d'experts-comptables contradictoires, mélanges de foi et de raison analogues à l'opposition entre la rigueur économique et une politique de relance de la consommation.

Pourquoi les anciens hippies ou soixante-huitards, naguère libertins, sont devenus des puritains écologistes, voire défendent le mariage (L. Ferry) ou la bonne vieille prostitution (P. Bruckner), si ce n'est en raison de leurs propres libidos déclinantes ? Justement la libido de l'économie libérale ou républicaine occidentale a tendance elle aussi à se rétracter.

Les bêtes sauvages également savent se montrer tour à tour libertines ou puritaines, suivant les ressources de leur environnement. L'expert-comptable n'est pas si éloigné de la baderne qu'on croit, et il vaut mieux prendre les moeurs de DSK pour exemplaires que de lui jeter la pierre. Ce dernier rôle est celui du clergé, cherchant toujours un bouc émissaire, afin de préserver l'organisation vierge et pure.

Aucune spiritualité, aucun effort artistique, aucune anarchie débarrassée des préjugés moraux et politiques ne se préoccupe vraiment de ce qui obsède les comptables : le calcul et la répartition des rapports sexuels.

Les poètes se répartissent d'ailleurs en deux catégories aujourd'hui : ou ce sont des publicitaires et des pornocrates en Occident ; ou bien ils sont en prison dans les pays du tiers-monde.

+

En définitive c'est la seconde partie du propos de Brassens, son athéisme qui est le moins illogique. D'abord parce que le dieu des poètes est toujours abstrait. Il comporte toujours une part de mathématiques. La poésie moderne, comme sa grande soeur païenne (ô combien plus séduisante), implique la foi dans une force secrète qui incite à vivre ; comme il y a un "code génétique", il y a un "code culturel", et celui-ci résulte aussi bien de la dévotion que de la raison.

Or un poète anarchiste comme Brassens n'est pas très éloigné de la haine des manifestations de la puissance sociale ou publique, systématiquement sacralisées. La publicité est aujourd'hui un art sacré, au même titre que la prostitution fut dans l'antiquité païenne un sacerdoce.

Ce qu'il y a de plus surnaturel chez Brassens, bien qu'il se dise athée, c'est son pacifisme authentique et par conséquent étranger à la ruse des "droits de l'homme", du "féminisme", voire du soutien aux manifestants palestiniens, voués à finir éparpillés par des roquettes de soldats israéliens. En effet, il n'y a rien de plus naturel que la guerre ou la violence, rien de plus poétique, tandis que la paix n'a pas de place dans un programme anthropologique, si ce n'est sous la forme du bonheur ou de la "fin de l'histoire", qui n'est qu'une ruse de publicitaire cynique pour posséder le monde.

L'artisan de paix est toujours un artisan du surnaturel, tandis que l'anarchiste qui cède à la tentation de devenir un soldat (dans ce cas on attend au moins de lui qu'il ne se comporte pas en supporter de foot ou en joueur de poker, mais qu'il aille lui-même jeter des pierres sur les milices d'Israël), celui-ci rend un hommage indirect à la politique ou à la nature par ses actes de violence.

 Lapinos

11:29 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brassens, lapinos, claudel, anarchie, christ, ecologie, au trou, fanzine, satirique, anarchiste | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu