Avertir le modérateur

16/04/2012

Election, piège à Mélenchon

Il faut se mettre à la place de Mélenchon. S'il fait un bon score, sacré dilemme : il rend d'autant plus difficile la tâche du candidat auquel il appellera à voter au second tour. Et si Hollande l'emporte, je ne vous dis pas le casse-tête : comment faire passer la négociation avec le PS pour une négociation "honnête" aux yeux des syndicalistes et des fonctionnaires romantiques qui auront voté pour le Front de gauche ?

- A noter que l'autre parti contestataire, le FN (plus de chômeurs, plus de paumés), serait placé exactement devant le même dilemme si le patronat et le monde syndical ne lui refusait pas, au nom de la morale (!), toute prise de participation dans la société civile.

- Et maintenant, une demi-vérité mélenchonienne : s'agissant du gaspillage des finances publiques, c'est le patronat qui en est d'abord responsable : "A tout saigneur, tout honneur." En effet, c'est principalement lui que sert l'organisation somptuaire d'un scrutin d'abord fait pour museler la France contestataire : "Vous vous êtes exprimés par le vote républicain, maintenant circulez y'a plus rien à voir."

- Dites-vous bien avant de voter, que quand un avion de chasse français bombarde des civils irakiens ou afghans, c'est en vôtre nom qu'il le fait. En revanche quand il lâche la bride à des banques "d'investissement" afin de spéculer sur la sueur et le sang d'autrui, le gouvernement de la France se passe de votre caution morale.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu