Avertir le modérateur

14/05/2012

Populiste, Mélenchon ?

Selon les médias, Mélenchon serait populiste, mais moins que Marine Le Pen. Les médias sont-ils fiables ? Mélenchon et Marine Le Pen sont d'accord pour prétendre que non. Les médias maltraiteraient l'information.

La presse est plus sévère à l'égard des candidats populaires, parce que la presse fait corps avec l'élite. A tel point que la presse serait capable de faire croire que la Grèce est sortie de l'Union européenne à cause des extrémistes grecs, et non de l'échec des tours de bonneteau imaginés par les experts économiques européens en guise de programme politique. (...)


La presse est même plus élitiste que l'élite, puisque tous les candidats, non seulement Mélenchon et Marine Le Pen, ont déclaré au cours de la campagne leur scepticisme vis-à-vis du monopole des grands groupes de presse, N. Sarkozy soulignant non sans humour l'emploi par Bolloré de la régulière de F. Hollande, V. Trierweiler.

A vrai dire, il paraît moins inconséquent pour un homme de laisser le voisin engrosser sa femme que d'aller voter. Elever un enfant qui n'est pas le sien n'a pas d'inconvénient majeur. Aucun adepte de la "culture" ne dira le contraire. Même l'UMP n'était pas nazi au point de prôner le droit du sang.

La responsabilité de quelqu'un qui vote, en revanche, est au moins aussi contestable que celle du tueur norvégien A. Breivik. Le fait de voter, comme l'assassinat d'autrui, est un acte manqué. Un geste d'impuissance, mal masqué derrière la volonté de puissance. Elire un nouveau père de la nation est parfaitement vain. Si c'est un surhomme, armé de super-pouvoirs, la démocratie est une illusion ; si c'est un homme normal, alors il ne dispose pas de plus de pouvoirs que l'électeur lambda, et le scrutin n'est que gaspillage, de la même manière.

De cette façon, d'illusions successives en désillusions répétées, le populisme va, s'enflant, jusqu'à éclater brutalement. Entretenir le peuple dans l'illusion qu'il se dirige lui-même, alors qu'il ne fait que faire où on lui dit de faire, se divertir comme on lui dit de se divertir, baiser suivant les méthodes prônées par le clergé, etc., est d'une sournoiserie abominable.

L'histoire a maintes fois prouvé que le populisme prend ses racines dans les promesses hypocrites de ses clercs. Et le clergé sans cesse efface l'histoire, écrite pour le bien du peuple, la remplaçant par son éthique débile : celle qui autorise à tuer un homme, tout en interdisant d'uriner sur son cadavre ET en se croyant moralement supérieur, malgré ça, à A. Hitler.

La violence du peuple n'éclate que pour mettre un terme radical aux fictions à l'aide desquelles on le manipule. L'artifice démocratique en fait partie. Je viens dire en quoi c'est un acte manqué de voter, purement religieux : comment les Français peuvent-ils rester insensibles à une telle absurdité ? Elle est occultée par le préjugé technocratique. En effet la technocratie est une puissante incitation à se sacrifier pour une mécanique, un système qui nous échappe. On ne laissera personne choisir ses fringues à sa place, mais on consent facilement, en guise d'existence, à se laisser dériver au gré du fleuve, sachant qu'il se jette dans la mer, et que celle-ci n'est que néant.

Les médias contribuent largement à la partition de l'esprit humain, en présentant l'information comme la vérité, c'est-à-dire en ne délivrant la vérité que sous la forme de l'infime partie dont chacun a besoin pour vivre et, surtout, pour adhérer au système, dynamitant tout ce qui peut permettre d'avoir un point de vue plus élevé. Flanquons en l'air les médias, qui jouent le rôle de miradors, et les lignes politiques  faisant office de clôture électrique. C'est le mieux qu'on puisse faire pour prévenir le peuple du populisme.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu