Avertir le modérateur

31/05/2014

Caricature Philippe Val

webzine,anarchiste,au trou,satirique,caricature,philippe val,france inter,laurent ruquier,dessin,presse,editorial cartoon,zombi

Philippe Val en quittant ses fonctions à France-Inter a adressé une lettre d'adieu à ses collègues de travail qui traduit assez bien l'état d'esprit de cet ex-représentant de la satire de gauche. Cet énième épisode d'une querelle interne à la gauche (c'est-à-dire une idéologie explicitement opposée à l'anarchie) permet de comprendre le bon score du FN, et l'expression populiste droitière du ressentiment à l'égard des élites, tandis que dans d'autres pays elle est plutôt incarnée par des partis de gauche.

- D'abord il faut dire que la trahison de Philippe Val, perçue comme telle par le camp dont il se réclamait, est un acte indissociable de la vie politique, lié à la conquête du pouvoir. Il n'y a pas de raison qu'une presse politico-publicitaire (= véhiculant la propagande politique et financée par la publicité) échappe aux coups tordus.

Ce qui est donc étonnant, ce n'est pas la trahison de Philippe Val, mais c'est l'engagement politique de Philippe Val, c'est-à-dire d'une publication, "Charlie-Hebdo", ayant vocation à la satire et non à la prédication politique. Il faut dire ici que l'engagement politique n'a rien d'humaniste, mais contredit au contraire radicalement la pensée humaniste, loin d'accorder une valeur mystique à ce type d'engagement ; il s'agit d'une ruse stalinienne (Sartre) afin de soumettre le peuple aux décrets du parti, comme autrefois l'Eglise soumettait le peuple à l'aide du catéchisme. Cette attitude funeste a contribué à faciliter la tactique de Le Pen, qui consiste à faire passer son parti pour le seul mouvement de contestation véritable (ce qu'il n'est pas, puisque le FN est financé par les impôts, et tributaire du système plus que n'importe quel parti).

En outre, le constat a été fait que le FN occupe désormais des positions anciennement occupées par la gauche, et qu'il a abandonné ses positions américaines ultra-libérales. Ce constat doit être complété par la remarque que, dans le même temps -et Philippe Val en est un exemple typique-, une bonne partie de la gauche a basculé dans le camp américain antirusse. Philippe Val a récemment lancé l'accusation à l'Américain Edward Snowden, qui a révélé les procédures totalitaires d'espionnage mises en place par les Etats-Unis, d'être un "traître à la démocratie" (sic), ce qui suppose de voir dans les Etats-Unis un modèle à suivre en matière de démocratie. S'il y a une presse libre et des journalistes libres en France, comment se fait-il que les messages délivrés sur la politique internationale et la rivalité entre superpuissances mondiales soit réduites aux slogans manichéens d'un film de SF comme "La Guerre des Etoiles" !?

Si Philippe Val est le symptôme de quelque chose, c'est de la mort cérébrale de la presse française, puisqu'un petit publication comme "Charlie-Hebdo", qui s'est donnée les moyens de l'indépendance vis-à-vis de la publicité, véhicule à peu près les mêmes poncifs qu'on peut lire dans la grosse presse, "Libération", "Le Figaro", "Le Monde", etc.

B.


29/05/2014

Valeurs républicaines

La principale activité morale de la République française, c'est le blanchiment. L'affairewebzine,au trou,anarchiste,valeurs républicaines,blanchiment,bygmalion,alain juppé,jean-françois copé,natacha polony,de gaulle Bygmalion, mettant en cause Jean-François Copé et le financement de "la vie politique", l'illustre une nouvelle fois. On observe en effet que, dans cet énième cas de financement illégal, Alain Juppé fait figure de chevalier blanc et de repreneur potentiel, alors même qu'il fut précédemment condamné pour des faits similaires. Cela revient à peu près pour un pédophile, une fois sa peine purgée, à briguer le poste de directeur d'école primaire.

La République française lave plus blanc que blanc, et il y aurait peut-être là une solution au problème de la surpopulation carcérale, si la démocratie pouvait passer du stade de la belle utopie à l'application concrète - cette solution, ça ne serait pas l'amnistie, mais l'amnésie générale.

Comme le personnel politique ne peut pas être au four et au moulin, cette opération de blanchiment est plus spécialement dévolue aux journalistes. (...)

Lire la suite

28/05/2014

Caricature Bygmalion

L'affaire Bygmalion fait dire à certains -Clémentine Autain, du parti communiste, par exemple-, qu'il faudrait changer de République pour que la République retrouve sa dignité ; à ce stade, ce n'est plus de la foi, c'est du fétichisme ! Et quel est le rapport entre le communisme et la République ?

webzine,anarchiste,au trou,satirique,caricature,actualité,jean-françois copé,alain juppé,bygmalion,dessin,presse,editorial cartoon,zombi

27/05/2014

Caricature Serge le lapin

webzine,anarchiste,au trou,caricature,satirique,serge,lapin,ratp,sarkozy,ump,dessin,presse,editorial cartoon,zombi

26/05/2014

Caricature Marine Le Pen

webzine,anarchiste,au trou,satirique,caricature,marine le pen,élections,européennes,europe,dessin,fn,presse,editorial cartoon,zombi

Gueule de bois

La langue de bois et la gueule de bois sont deux expressions voisines de la vie politique, puisque les lendemains de scrutin ressemblent à des lendemains de cuite. Vu le flot de bonnes paroles inutiles, et les ritournelles du marketing politique serinées pendant un mois sur tous les tons, tous ces fiers rhéteurs républicains devaient avoir la langue pâteuse ce matin.

Je ne sais pas si vous avez remarqué comme moi, mais la distance avec la réalité paraît s'accroître dans les périodes de campagne électorale : on jongle avec des mots et des idées qui semblent plus inconsistants que les mots de tous les jours.

- Si je peux me permettre, un mot des circonstances qui m'ont amené à ne jamais déposer un bulletin de ma vie dans une urne, attitude que j'estime, en toute modestie, plus française et plus rationnelle que le mouvement inverse, quasiment disciplinaire.

Mon abstentionnisme, je le dois à Jacques Attali. Vers mes dix-huit ans, j'ai assisté par hasard à une conférence de cette "éminence grise" célèbre sur la démocratie et l'alternance ; il en ressortait clairement que c'était un mécanisme, comme le mécanisme horloger ou autre, susceptible d'éveiller l'intérêt d'un polytechnicien - et donc pas le mien. Si vous n'avez pas remarqué que les polytechniciens sont comme les Allemands, étrangers à la culture française, c'est que vous venez de débarquer sur le territoire ! Déportons ou exportons l'Académie française et l'école polytechnique à Berlin ou à Washington, et il sera fait dans ces contrées un triomphe à nos gugusses en bicorne - ils s'éviteront les quolibets qu'ils reçoivent en France. Que dit Voltaire, le plus français des académiciens (au dire de Baudelaire qui détestait les Français) de l'académie et des académiciens ? Qu'ils sont débiles et ne servent à rien. Que dit Auguste Comte, le plus français des polytechniciens ? Que l'école polytechnique est remplie de tocards.

Bref, les scrutins et les élections ne passionnent que ceux qui ont la passion des chiffres, ou encore qui prennent les statistiques pour la science véritable, voire, comble du ridicule, pour une science "rationnelle".

En parlant de chiffres, il paraît que le FN est majoritaire parmi les électeurs de moins de 35 ans, ce qui confirme l'analogie de ce mouvement avec celui de Mai 68, c'est-à-dire une hostilité de plus en plus grande des jeunes générations vis-à-vis des plans de carrière que leurs aînés ont conçus pour eux. Le FN n'est sans doute pas le premier parti de France, mais il est peut-être la partie émergente du premier parti de France, celui des abstentionnistes, qui estime vain de se déplacer pour aller voter.

En parlant de chiffres, certains ont constaté que l'opposition "d'extrême-droite" en France, est une opposition qualifiée "d'extrême-gauche" dans les autres pays (Italie, Grèce) ;  ils ont cherché à expliquer ainsi la modestie du score de l'extrême-gauche. Probablement l'extrême-gauche en France est-elle beaucoup trop proche des différentes institutions vieillissantes que la partie la plus jeune de la population rejette pour représenter un mouvement sérieux de rébellion. Ainsi l'accusation régulièrement lancée au FN de n'être pas un parti républicain (parfaitement inexacte tant que ce parti perçoit des subventions et n'est pas interdit), est une accusation dont les plus jeunes se tamponnent. Le FN a son propre folklore, et lesdites "valeurs républicaines" ne sont pas plus sérieuses et respectables. Pour ainsi dire, il faut nettoyer les institutions et l'Etat français au kärcher pour qu'ils aient une apparence respectables, vu les traces de sang et de diverses compromissions assez fraîches.

Bardamor

18:33 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, élection, européennes, 2014 | | |

24/05/2014

Editorial Cartoon

Ma revue de presse des meilleurs dessins tirés de la presse internationale dans le webzine-BD Zébra.

Zombi

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu