Avertir le modérateur

26/04/2012

L'imposteur Onfray

Qui, en dehors de la Fnac, décrète Michel Onfray l'ami du peuple ? D'emblée il faut dire que Marx, au contraire d'Onfray, a mis en garde le peuple contre la philosophie moderne. Onfray et Marx sont donc deux sortes d'amis du peuple opposées.

Quand Marx prône l'histoire et la vérité, au contraire Nietzsche, référence habituelle d'Onfray, prône le mensonge et la religion, le "maquillage social". D'une certaine façon Nietzsche ouvre droit à la religion psycho-sociologique que Marx proscrit, comme le prolongement des vieilles idolâtries païennes (à vocation thérapeutique dans le meilleur des cas).

Car ce qu'Onfray se dispense de dire à ses ouailles, c'est que le reproche adressé par Nietzsche aux chrétiens ou aux communistes (anarchistes), c'est l'irréligion, et non l'inverse. L'athéisme d'Onfray (Nietzsche n'est pas vraiment athée), est donc tributaire d'un sentiment religieux, voire d'un ritualisme accrus. Ce n'est pas ici un détail négligeable, car il permet de comprendre par exemple pourquoi la République laïque, ne peut opposer sa neutralité à l'islam ou à d'autres religions ; plus que jamais la République postule l'ordre public, à défaut de l'assurer toujours, et cet ordre-là impose un respect de nature religieuse. La République laïque est donc en concurrence avec les autres religions. Exactement de la même façon, on pourrait dire que l'organisation n'est pas neutre, mais soutenue par un arsenal de décrets, qui enregistrent un rapport de forces. Nombre de musulmans se contentent de dire, ce qui n'a rien de religieux, ni de neuf, que l'Occident impérialiste organise le monde selon le rapport le plus inégalitaire, et que c'est au contraire cette tartufferie-là - la prétention à l'égalité -, qui est la plus religieuse.

Rien ne sert dans le christianisme, observe Nietzsche avec exactitude, le destin de l'humanité, synonyme de volonté de puissance politique ; que la société soit prise dans son ensemble, ou suivant la condition sociale particulière de chacun. Le Christ déclare seulement l'accès presque impossible des riches aux choses de l'esprit, ce qui implique en effet le mépris ou le désintérêt de la société, et une conception chrétienne de la spiritualité strictement individualiste (...).

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu