Avertir le modérateur

26/01/2015

Désinformation en continu

La victoire d'Alexis Tsipras et de son parti Syriza aux élections législatives grecques est l'occasion pour les médias français de seriner en boucle l'antienne débile du retour aux valeurs grecques démocratiques.

Les principes politiques démocratiques de Platon sont rationnels ; s'ils comportent une part de philosophie naturelle mystique, ces principes sont fort éloignés du mysticisme démocratique moderne. En premier lieu parce que Platon juge la démocratie adaptée à une République athénienne, qui comptait environ deux cent mille âmes, et n'était pas confrontée à l'épineux problème économique de la mondialisation. Rien à voir par conséquent avec la démocratie en Amérique, constitution moderne dont Tocqueville était conscient qu'elle pouvait aussi bien s'avérer favorable au totalitarisme.

Autrement dit la démocratie de Platon est qualitative et non quantitative ; elle est construite à partir d'une réalité politique et économique ; elle n'a rien à voir avec ce rêve d'avenir porteur d'espoir pour les masses qu'est la religion démocratique moderne, artifice mathématique ultime. La Grèce antique vivait largement au présent, et non emprisonnée dans la perspective de l'avenir. C'était là d'ailleurs, affirment certains moralistes éminents, le secret de son bonheur. (...)

Lire la suite

12:47 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, démocratie, athènienne, platon, théocratie | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu