Avertir le modérateur

28/10/2014

Anarchie, mode d'emploi

On rencontre parfois de bien étranges anarchistes, dont le but est de réformer la société, afin d'y mieux vivre ensemble, blablabla.

Il s'agit ici de l'anarchie au niveau de l'aliénation mentale, de la révolution sexuelle ou de la libre-circulation des drogues. Aucun mouvement anarchiste ne pourrait être plus favorable au totalitarisme que celui qui contribue à la croyance dans le progrès social. S'il survit à l'overdose, un tel anarchiste-progressiste aura droit à une place de député parmi les banquiers.

Bardamor

15:23 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, fanzine, politique, bardamor | | |

13/09/2014

Demain l'anarchie ?

L'homme est un animal politique aux abois.

Bardamor

21:24 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanzine, au trou, webzine, anarchiste, politique, bardamor | | |

22/03/2014

Valeurs républicaines...

mon cul !fanzine,webzine,anarchiste,au trou,valeurs républicaines,bardamor

Vous avez peut-être remarqué comme moi que les valeurs de la République varient d'une personne à l'autre. Pour certains, les valeurs républicaines s'énoncent au garde-à-vous en chantant la Marseillaise (les footballeurs) ; pour d'autres, ces valeurs garantissent surtout la liberté fondamentale de consommer des produits made in France ou d'importation, pour les Républicains libre-échangistes (il y en a). La République protège les "avantages acquis", comme on dit, sans trop s'étendre sur qui ces privilèges ont été acquis, ni comment.

Et puis surtout la République, qui n'a pas toujours été très sympa avec les Juifs et les Arabes, aujourd'hui les aime beaucoup ; et ça, c'est vraiment cool.

Vous avez peut-être remarqué aussi qu'il y a les Républicains façon "Plus belle la vie" : tout est presque pour le mieux dans le meilleur des mondes dont nos ancêtres sexuellement frustrés ne rêvaient même pas ; et des Républicains plus chagrins, comme l'illustration de mon billet prouve.

On peut donc dire que les valeurs républicaines sont "à géométrie variable", comme les ailes des avions de chasse chargés de la protection des valeurs à l'échelle internationale.

Le fait que chacun voie midi à sa porte, en termes de valeurs républicaine, et donc que le changement soit au coeur du dogme, implique que les tenants contemporains de l'éthique la plus "hype", sont très probablement les vieux cons de demain.

Il est très difficile, on le comprend, dans ce cadre changeant, de "transmettre ces valeurs", comme disent ses tenants qui se prennent le plus au sérieux, aux jeunes générations. Les lois de l'évolution de l'espèce font même qu'on risque d'en faire de futurs inadaptés aux moeurs ou à l'économie de demain.

Autre bizarrerie, qui ne favorise pas la transmission (autrefois dite "catéchisme"), c'est que les "valeurs républicaines" sont les plus incompatibles avec la démocratie. Pour ainsi dire, ce sont deux modes de raisonnement qui se téléscopent. Du point de vue démocratique, le démocrate républicain est nécessairement un joueur de pipeau ou un démagogue. Du point de vue républicain, le démocrate est nécessairement un utopiste et un doux rêveur.

On constate d'ailleurs que la démocratie est un luxe qu'on peut se permettre en période de vaches grasses, de la même façon que les gosses des familles bourgeoises ont le loisir de rêver ; mais qu'en période de crise, on en revient à cette valeur républicaine essentielle, qui détermine toutes les autres, à savoir la propriété.

Bardamor

14:16 Publié dans Bardamor edito, Ecran Total | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanzine, webzine, anarchiste, au trou, valeurs républicaines, bardamor | | |

26/12/2012

L'Economie facile

Le b.a.-ba de la science économique, c'est de la confier à des femmes. Elles ont un 6e sens pour ça. La preuve, c'est que les guerres modernes hyper-destructrices - à côté les guerres du temps jadis, c'était de la gnognotte - sont des guerres où l'économie entière des nations est impliquée, et donc même les femmes participent à la guerre de tout leur coeur.

Vous savez que les usines Citroën commencèrent par fabriquer des bombes : ah, la vache, ce que les femmes mirent le paquet en cette occasion, je sais plus combien de millions de bombes en tout, mais même Hitler fut impressionné. Quand une femme a décidé de travailler, pas moyen de l'arrêter ! Et je vous dis pas quand il s'agit d'une femme chinoise !

Si le féminisme avait un sens, c'était celui-ci : il fallait que les hommes lâchent les rênes de la politique : le "tout économique", c'était pas de leur ressort. Il aurait fallu faire place nette dans l'Assemblée au sexe, au lieu de tout ces sénateurs et députés virils qui passent le plus clair de leur temps à fréquenter les putes. Maintenant, c'est trop tard.

C'est pas avec des vieux syndicalistes étamés et des immigrés à cran que l'appareil va se remettre à produire ! On a raté le coche du féminisme ! Et vu la promptitude des gens à tout mettre sur le dos des femmes, c'est la mère Merkel qui va tout prendre.

Bardamor

01:00 Publié dans Club de l'Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanzine, webzine, anarchiste, au trou, bardamor, économie | | |

28/05/2012

Le Populisme

Je regardais un "talk shaw" branché il y a quelques semaines. Thème : le populisme. Au bout d'une heure de débat entre augustes, même pas une définition un peu sérieuse ! Je propose donc celle-ci : le populisme commence là où l'élitisme s'arrête (c'est-à-dire quand le peuple découvre le pot-aux-roses et que les promesses de lendemains qui chantent pour le peuple n'étaient que monnaie de singe).

22:44 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, au trou, fanzine, satirique, anarchiste, populisme, bardamor | | |

14/05/2012

Populiste, Mélenchon ?

Selon les médias, Mélenchon serait populiste, mais moins que Marine Le Pen. Les médias sont-ils fiables ? Mélenchon et Marine Le Pen sont d'accord pour prétendre que non. Les médias maltraiteraient l'information.

La presse est plus sévère à l'égard des candidats populaires, parce que la presse fait corps avec l'élite. A tel point que la presse serait capable de faire croire que la Grèce est sortie de l'Union européenne à cause des extrémistes grecs, et non de l'échec des tours de bonneteau imaginés par les experts économiques européens en guise de programme politique. (...)

Lire la suite

01/05/2012

Urnes et Cercueils

ted rall,afghanistan,guerre,média,censure,au trou,fanzine,anarchiste,caricature,bardamor

Lorsque les députés PS sont interrogés sur la guerre coloniale en Afghanistan, ils font en général une moue dégoûtée avant d'aller voter les crédits militaires.

Cette moue dégoûtée est essentielle, car c'est ce que retient d'abord le téléspectateur-citoyen. De sorte que, s'il n'y avait que des va-t-en-guerre comme Gérard Longuet ou Hervé Morin, les Français hésiteraient peut-être plus à se salir les mains en élisant le chef d'une armée en guerre (lui accordant ainsi un blanc-seing pour d'éventuels bombardements à venir.)

Je reconnais avoir mis du temps à découvrir Ted Rall, auteur de "Passage afghan" (Boîte à Bulles, 2004), sorte de reportage en BD sur les opérations commando occidentales en Afghanistan.

Avec l'élection présidentielle, la guerre d'Afghanistan fait partie de ces événements qui soulignent le caractère complètement ubuesque de la politique. (...)

Lire la suite

23:20 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ted rall, afghanistan, guerre, média, censure, au trou, fanzine, anarchiste, caricature, bardamor | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu