Avertir le modérateur

06/07/2014

Démocratie et football

Le football a le don d'anéantir l'idéologie démocratique en la rabaissant au niveau quantitatif ou statistique où se situe l'économie, en même temps que le football est un pilier essentiel de la démocratie en temps de paix. On observe que depuis la fin des trente glorieuses, le jeu s'est "durçit", comme on dit pudiquement pour parler d'un phénomène où la compétition l'emporte sur le jeu.

Quand l'équipe gagne, on félicite les joueurs ; mais quand l'équipe perd, on accuse l'entraîneur d'incompétence. De même la démocratie n'est crédible qu'en période de vaches grasses, c'est-à-dire d'avantage compétitif. Quand la mécanique se grippe, le mandat du président est fragilisé.

La France n'est pas un pays de football, et elle compte parmi ses penseurs d'envergure beaucoup plus de détracteurs de la démocratie moderne que d'avocats de cette idéologie. Le préjugé favorable à la démocratie est surtout entretenu par l'Education nationale, comme auparavant la mystique monarchique fut défendue par le clergé. En fait de "réalisme" de droite, il vaut mieux parler d'immoralité, c'est-à-dire d'un comportement qui tient mieux compte de la violence de la nature ; et en fait de morale socialiste, il vaut mieux parler de déguisement des réalités naturelles sous le prétexte de la culture, ce qui revient exactement au rôle du clergé sous l'Ancien Régime, c'est-à-dire atténuer l'injustice à l'aide d'une pommade spirituelle.

La théorie marxiste de la lutte des classes, qui vaut désormais à l'échelle mondiale en raison de son articulation avec l'analyse de la concurrence économique, n'est pas moins destructrice de l'idéologie démocratique moderne aujourd'hui qu'elle ne le fut autrefois de la monarchie ou de la République bourgeoise. C'est ce qui explique que la critique marxiste, la plus dissuasive de prendre le progrès technocratique pour un progrès véritable, a été largement censurée par l'Education nationale, au profit de l'inculcation d'une passivité et d'une discipline absurdes. Même un penseur réactionnaire un tant soit peu sérieux - mettons Nietzsche - n'attribuerait pas à l'échec actuel de l'Education nationale, flagrant d'abord dans le domaine de l'esprit critique, la cause de l'indiscipline ou du laxisme, mais bien au contraire l'excès d'une discipline absurde, c'est-à-dire dénuée de but concret. En l'absence de but précis, toute volonté, aussi solide soit-elle, finit par s'étioler. L'apprentissage pour l'apprentissage, ou l'enseignement pour l'enseignement, est le comble de la perversité humaine, bien plus encore que le libertinage des corps.

Les autorités morales de ce pays ne souffrent pas surtout d'un manque d'autorité mais d'un cruel manque de légitimité. 

Télémax

14:18 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, démocratie, football | | |

27/06/2014

Emeutiers patriotes

Ceux que la montée de l'islam inquiète ont dû se réjouir devant les manifestations laïques du patriotisme algérien après la qualification de l'équipe nationale en phase finale de la coupe du monde de foot.

Le nationalisme algérien ou arabe en général est imité des régimes totalitaires occidentaux. C'est par conséquent un produit dérivé du colonialisme.

Mais il ne s'agit pas de savoir quelle nation a engendré les hooligans les plus barbares, de l'Algérie, du Royaume-Uni ou des Pays-Bas, prêts à offrir à la moindre occasion un démenti aux slogans sur le raffinement de l'anthropologie moderne. Il faut que jeunesse passe, et elle passera sans doute ses nerfs sur les vieillards cauteleux qui l'ont menée en bateau, bercée de slogans sur la démocratie, l'égalité ou le féminisme.

Il s'agit plutôt d'observer que le patriotisme ou le nationalisme a été inculqué aux peuples par leurs dirigeants afin de les maintenir au niveau infantile le plus propice à une organisation pyramidale déguisée. Le cas de la France est frappant ; comme les Français sont assez individualistes et proportionnellement moins enclins à se prosterner devant le football que d'autres pays, l'encouragement des pouvoirs publics à consommer cette drogue est d'autant plus remarquable. 

Je conclus en citant l'homme de lettres français P. Drieu La Rochelle. Elle indique que, même du point de vue nietzschéen ou fachiste de cet écrivain, les élites capitalistes peuvent être considérées et caractérisées comme des élites barbares, habiles à qualifier de progrès ce qui constitue une régression de l'homme au-dessous de l'animal :

"L'idée de Patrie est liée à l'idée de guerre. Etant donné ce qu'est devenue la guerre dans le monde actuel, elle fait de la Patrie la force la plus immédiatement dangereuse qui circule au milieu de nous." P. Drieu La Rochelle

N'est-il pas stupéfiant de voir un militant fachiste plus individualiste que le ressortissant lambda d'un régime technocratique ultra-moderne - plus individualiste et par conséquent mieux prévenu contre les effets de la culture de masse, qui par définition n'a de prise que sur les masses, et qui constitue la culture la plus violente de tous les temps. A l'image d'un stade de foot géant, la culture de masse a un effet de contention de la violence, une violence qui, lorsqu'elle éclate, est sans commune mesure.

Le tort des philosophes conservateurs ou réacs comme Nietzsche est de s'opposer à la culture moderne comme si elle était un progrès, prenant ainsi ses slogans politiques, culturels et scientifiques au pied de la lettre, alors que la culture de masse témoigne d'une régression nette et non d'un progrès.

Bardamor


12:40 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, patriote, émeutier, football | | |

17/06/2014

Caricature Brésil 2014

webzine,anarchiste,au trou,caricature,satirique,brésil,football,coupe du monde,dessin presse,editorial cartoon,zombi

27/04/2014

Caricature Michel Platini

Si Michel Platini, président de l'UEFA, avait voulu jeter de l'huile sur le feu, il ne s'y serait pas pris autrement ; en effet, il a demandé aux émeutiers des favelas brésiliennes de reporter leurs revendications à la fin de la coupe du monde.

webzine,anarchiste,au trou,satirique,caricature,michel platini,uefa,2014,coupe du monde,football,favela,brésilienne


26/03/2014

Caricature Municipale 2014

Premier tour des présidentielles 2012, une fan de Mélenchon, fort sympathique par ailleurs, décide de me faire la morale : - Quoi, tu ne votes pas, quel cynisme, tu ne crois donc en rien ? J'ai envie de lui répondre que la démocratie, c'est l'opium du peuple, mais vu que les électeurs de Mélenchon ignorent farouchement Marx, je préfère un autre angle : - Comment peux-tu voter pour Mélenchon, Solange, un type qui va appeler à voter pour Hollande au second tour ? C'est un peu vache de ma part, vu que je sais que c'est une militante sincère, qui ne fait pas de différence entre Sarkozy et Hollande. De fait, elle blêmit un peu, avant de répondre que non, non, Mélenchon ne fera jamais ça, c'est un type bien ! A ce stade, ce n'est pas seulement de la politique, c'est aussi de l'amour. Gardons-nous de nous immiscer.

Dans un souci d'équité, je torture aussi de temps en temps un électeur du FN, bien qu'il n'y en a pas beaucoup à Paris, vu qu'on est au coeur du pouvoir.

On peut être complètement débile politiquement, et néanmoins très sympathique : ça va même bien ensemble.

webzine,anarchiste,au trou,satirique,caricature,municipales 2014,zlatan,ribéry,démocratie,football,dessin,presse,zombi


26/06/2012

Sociologie du foot

- La passion pour le football et les grandes messes sportives est caractéristique du national-socialisme ou du stalinisme. On retrouve dans ce type de compétition le même arrière-plan érotique et sacrificiel que dans la plupart des religions. Dire d'une nation qu'elle n'est pas un pays de football, comme la France où les élites cherchent à imposer ce divertissement à une majorité de Français qui s'en désintéressent, c'est faire le constat que cette nation est moins religieuse que ses voisines.

- L'argument des sociologues selon lequel, bien que militaire et religieuse, la compétition sportive moderne est un dérivatif moins violent, cet argument est d'une rare imbécillité ou hypocrisie. Il revient à comparer la guerre entre chevaliers en armures, et celle, moderne, où des populations civiles sont bombardées de nuit par des avions de chasse sous un prétexte humanitaire.

- D'une manière générale le totalitarisme ne se nourrit pas seulement de statistiques, mais aussi de la sociologie et des sociologues, payés pour blanchir la religion à la mode.

Télémax

09:33 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanzine, football, au trou, anarchiste | | |

21/06/2012

Football et Populisme

Les autorités morales de gauche sont plutôt emmerdées avec le football, qui fait apparaître l'argument culturel de ce parti comme la plus pure tartufferie, en soulignant que la culture de gauche, comme celle de droite, repose essentiellement sur le commerce et l'argent.

Le krach des valeurs de gauche - masqué temporairement par l'élection de François Hollande -, s'explique essentiellement par la capacité des Français à reconnaître au fil des trente dernières années l'hypocrisie des valeurs de gauche. Les plus lucides voient même que le sens du "gauchissement" est essentiellement d'ordre publicitaire ou médiatique. (...)

Lire la suite

12:56 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanzine, au trou, anarchiste, satirique, football, populisme | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu