Avertir le modérateur

02/02/2015

Caricature Tariq Ramadan

webzine,anarchiste,au trou,caricature,tariq ramadan,islam,modéré,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

23/01/2015

Caricature islam modéré

webzine,anarchiste,au trou,caricature,islam,charlie-hebdo,prophète,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

13/08/2014

Islam et fanatisme

La peur a ceci de positif qu'elle contribue à cimenter la société. Il n'y a donc pas de société sans épouvantail : l'anarchie, le FN, les juifs, actuellement l'islam, bête noire des mouvements populistes et de ceux qui les manipulent (les entreprises capitalistes requièrent une main-d'oeuvre immigrée à bas coût, et se soucient comme d'une guigne de la confession religieuse des travailleurs qu'elle requiert).

De là à penser qu'on terrorise plus facilement un troupeau de moutons et que le déterminisme social est un panurgisme, il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement. L'épouvantail, sur lequel l'attention de l'opinion publique est focalisée, selon des méthodes qui déconsidèrent la démocratie, a le grave inconvénient de dissimuler les vrais dangers qui menacent la société. D'une certaine façon on peut dire que la société est toujours "cueillie" par le véritable danger, qu'elle ne voit venir qu'au dernier moment.

Laissons de côté la théorie la plus grossière, qui postule que le Coran, en lui-même, a le pouvoir de rendre ses lecteurs fanatiques, un peu comme la musique militaire ou le "heavy metal" ; on pourrait prendre encore l'exemple de l'or, qui a le don de rendre certaines personnes folles, paraît-il, où encore l'amour, qui pousse certaines personnes faibles d'esprit bêtement au crime.

Mais passons à des arguments plus sérieux : la thèse du fanatisme islamique a sans doute une origine laïque, puisqu'elle a pour effet d'occulter le fanatisme laïc. De fait, inutile d'avoir fait de longues études d'histoire pour remarquer que les massacres et génocides modernes, que l'on peut sans craindre de se tromper imputer à une forme de fanatisme, l'ont tous été au nom d'une idéologie laïque non-confessionnelle - qu'il s'agisse du communisme, ou bien du culte néo-païen nazi, à eux seuls responsables de plusieurs centaines de millions de morts. Sans oublier le nationalisme bourgeois plus banal de nations comme la France, l'Angleterre ou les Etats-Unis, qui ont tiré de l'argument de la défense de leurs avoirs fonciers, ou de leurs investissements au-delà des mers, matière à un fanatisme non moins efficace.

Quid du fanatisme dans le bain de sang du XXe siècle ? Certains diront : - oui mais l'islam est le nouveau fanatisme, en remplacement de l'ancien. Cela pose plusieurs questions : d'abord pourquoi les Arabes n'auraient-ils pas droit, à leur tour, de se comporter en barbares ? La barbarie serait-elle l'apanage de l'Occident laïc ? Ensuite la laïcité, qu'est-ce que c'est que cette religion ? Qui sont ses prêtres exactement ? Les philosophes des Lumières ? Quand J.-J. Rousseau désigne la propriété comme la cause de tous les malheurs sociaux, est-ce que son propos est toujours d'actualité depuis que l'Occident a fait de net progrès dans l'expropriation légale du reste du monde ? Si au contraire la propriété est une valeur sociale fondamentale, peut-on reprocher aux musulmans de vouloir agrandir la leur jusqu'à récupérer ce qui leur a été dérobé, afin de devenir ainsi de plus en plus propriétaires, c'est-à-dire de plus en plus respectables et moins fanatiques ?

Un dernier point : bizarrement l'islam le plus puissant et donc le plus menaçant, celui de l'empire ottoman, grignotant la moitié de l'Europe, est celui qui est le moins accusé de fanatisme.

Bardamor

20:08 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islam, fanatisme | | |

17/12/2013

Le Pen et la France

Marine Le Pen oppose à l'islam une conception républicaine de la France, assez peu représentative de "la France" en général, notion confuse et contradictoire dès lors qu'on adopte le point de vue de l'histoire, plutôt que celui du culte républicain.

Les valeurs républicaines sont effet des valeurs mystiques, et Charles Péguy a assez bien décrit la métamorphose du culte catholique en culte nationaliste républicain. Les observations de Karl Marx conduisent à voir dans les bouleversements économiques la principale cause du changement d'habits sacerdotaux. Elles permettent de discerner aussi que cette métamorphose à été préparée par le clergé catholique romain. On pourrait dire que la République française est un régime théocratique qui refuse d'admettre cette dimension théocratique, refus ou déni dont il hérite directement du catholicisme.

Sans développer ce point, disons que le culte catholique est attaché à un régime de droit paysan révolu en Occident. De même il est impossible de scinder les valeurs républicaines du stade de développement industriel. Le culte républicain est avant tout frappé de caducité par la désindustrialisation. On peut en accuser comme Marine Le Pen le processus de modernisation européen, mais ce processus lui-même est d'abord une conséquence de la désindustrialisation, et non comme ses acteurs prétendent stupidement ou hypocritement une démarche d'entente pacifique entre la France et l'Allemagne. (...)

 

Lire la suite

15:42 Publié dans Ecran Total | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pen, france, islam, république, valeurs républicaines, catholique, mystique | | |

03/11/2011

Charlie brûle-t-il ?

Cramer, c'est encore ce qui pouvait arriver de mieux à l'hebdomadaire soi-disant politiquement incorrect "Charlie-Hebdo". Exactement comme l'incendie d'un cinéma diffusant "La Dernière Tentation du Christ" par quelques fanatiques catholiques, eut pour effet de propulser le cinéaste Martin Scorsese dans la catégorie des cinéastes sulfureux.

Il y a même des publicitaires spécialisés dans ce genre de provocation (...)

charlie-hebdo,charia,islam,fanzine,satirique,anarchiste,au trou,bardamor

Lire la suite

01:22 Publié dans Ecran Total | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : charlie-hebdo, charia, islam, fanzine, satirique, anarchiste, au trou, bardamor | | |

23/09/2011

Jossot n'est pas Cabu !

Récupération assez incroyable du caricaturiste G. Jossot, foncièrement antirépublicain, par B. Delanoë et Cabu.

- Jossot est exempt de la tartufferie de Cabu qui consiste à peindre les bidasses en alcooliques-obsédés sexuels, tout en faisant comme si l'armée n'était pas un des piliers de la République française. 

- Explication embarrassée du "commissaire" de l'exposition à propos de la satire des magistrats par Jossot, satire qui n'a rien perdu de son actualité et sans laquelle Jossot ne serait pas anar, mais un acteur culturel parmi d'autres.

- Clin d'oeil de l'histoire, Jossot s'était converti à l'islam, moitié par curiosité, moitié pour provoquer ses confrères, dévôts républicains modernes, quand Cabu et son fidèle Philippe Val se sont distingués par une attaque conjointe avec le ministère de l'Intérieur contre un islam qui n'est plus "aux portes de Vienne ou de Poitiers", mais apparaît surtout aujourd'hui comme la religion des opprimés du tiers-monde. Il est permis quand on est anar comme Jossot de refuser d'appartenir à un camp ; Val et Cabu, républicains, ont choisi celui du néo-colonialisme sarkozyste.

- Athées et républicains, Cabu et Val font de surcroît semblant d'oublier que l'argent est la nouvelle eucharistie dans les Républiques modernes, dont les charniers n'ont rien à envier à ceux de Ben Laden. Etrange retournement de la satire du pouvoir au service de celui-ci.

 

 

21:50 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jossot, cabu, delanoe, anarchie, republique, islam, atheisme | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu