Avertir le modérateur

27/12/2014

Du Populisme

Le populisme est la dernière carte des élites. Il en va du populisme comme de la guerre : la culture populaire y est plus réticente que la culture élitiste. La proportion très importante de propagande militaire dans le cinéma, par exemple, permet à coup sûr de ranger cet art dans la catégorie des arts élitistes, ce que le sabir des cinéphiles confirme.

Le pacifiste ou l'anarchiste authentique doit s'appliquer à faire tomber le masque des élites, qui systématiquement à travers l'argument culturel font en sorte de préparer la mobilisation générale des cocus et des petits actionnaires. "Déphilosophons !" dit Karl Marx, parce qu'il a compris que la philosophie moderne élitiste joue le même rôle d'incitation au sacrifice du peuple joué en d'autres temps par la religion. Télémax

16:33 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, élites, populisme, élitisme, karl marx | | |

19/11/2014

L'imposture laïque

"L'Etat s'est mis à la place de Dieu, et c'est pourquoi, dans cette optique, les dictatures socialistes sont des religions au sein desquelles l'esclavage d'Etat est un genre de culte divin." Carl Jung

Sur le point de la substitution de l'Etat à Dieu, la démonstration de Carl Jung ne diffère guère de celle de Karl Marx. Le mérite de Jung n'est d'ailleurs pas si grand, tant la dimension religieuse de l'Etat moderne est flagrante. Marx permet mieux de comprendre en quoi l'idéologie religieuse qui a prévalu auparavant, dont le XVIIe siècle est exemplaire, a servi de matrice au culte de l'Etat moderne totalitaire et à la mythomanie bourgeoise des "valeurs républicaines". La révolution française ne marque en rien un recul de la religion sur le plan politique et moral, et cela la critique marxiste l'indique aussi.

Pourquoi dans ce cas l'Etat moderne soviétique, dont la dimension de dictature religieuse est évidente, et qui semble avoir une visée marxiste ? Tout simplement parce que le clergé communiste s'est employé à remplacer Marx par Hegel. Les exemples abondent en France de cette ruse cléricale, de Sartre à Badiou en passant par Althusser. La dimension critique du marxisme est liée à son caractère anarchiste et largement antisocial. En cela Karl Marx est proche du judaïsme et de Moïse, s'exposant à la censure des nations modernes ploutocratiques et de leurs élites, dont la survie n'est possible qu'à condition de réduire l'individualisme à néant, au prix d'une barbarie extraordinaire et de génocides d'une ampleur inédite dans l'histoire.

Le discours sur les valeurs laïques, imposture scientifique grossière*, est un discours de propagande religieuse dont le but principal est de dissimuler ce que Carl Jung dénonce plus haut, à savoir la dimension cultuelle de l'Etat socialiste moderne.

*Il est ainsi très difficile d'établir un lien entre le principe laïc et la philosophie des Lumières, dont les représentants les plus éminents, non seulement n'étaient pas athées pour la plupart, mais surtout auraient tourné en ridicule la prétention d'institutions politiques et morales à la neutralité religieuse.

Télémax

10:01 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, carl jung, karl marx | | |

11/10/2014

Zemmour et Karl Marx

Eric Zemmour aime à citer Karl Marx sur les plateaux de télévision, sans doute pour souligner ironiquement que la gauche, entièrement absorbée dans son discours sur les avancées sociétales, a cessé depuis longtemps se référer à l'historien communiste.

C'est une manière de plaisanterie, car un défenseur des "valeurs républicaines" comme E. Zemmour, et cela vaut pour J.-L. Mélenchon, J.-P. Chevènement, etc., ne peut pas suivre Karl Marx bien loin, dans la mesure où ce dernier 1/démontre que les prétendues valeurs républicaines sont des valeurs essentiellement bourgeoises et ploutocratiques ; 2/que ces valeurs ne font que prolonger la morale promue par le clergé catholique romain sous l'ancien régime, en se contentant de les adapter à des circonstances économiques nouvelles, c'est-à-dire au besoin d'encadrer des masses d'ouvriers, et non plus de paysans.

Tout historien qui s'efforcerait de démontrer que l'empire napoléonien, précurseur de l'Etat républicain moderne, marque un recul de la tyrannie par rapport à l'Ancien régime, pourrait facilement être taxé de bonimenteur - qui plus est s'il prétend avoir lu Karl Marx. (...)

Lire la suite

21:35 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, éric zemmour, karl marx, histoire | | |

10/10/2014

L'Anarchiste et l'Etat

Ce que vise l'anarchiste, ce n'est pas tant la destruction de l'Etat moderne totalitaire, cause impossible en raison de son ampleur, et que seule la nature ou une puissance cosmique supérieure pourraient accomplir.

Le but de l'anarchiste est d'échapper aux effets de la violence de l'Etat et du confort modernes, conçus pour avilir la conscience et fondre l'individu dans la masse statistique, afin d'échapper à la logique d'autodestruction de cet Etat, plus ou moins bien décrite par divers penseurs tels que Marx ou Nietzsche - ou bien encore tous les esprits critiques à l'égard de la culture de masse, phénomène totalitaire caractéristique.

A cet égard la science, invoquée par K. Marx comme la meilleure protection contre la tyrannie, demeure le fer de lance de l'anarchie, à condition d'être capable de distinguer la science de ce que les actionnaires de la technocratie présentent comme tel. Ainsi la médecine, par exemple, n'est pas une science véritable mais un art, dans la mesure où la médecine ne fait que tirer de la nature quelques ressources contre la maladie, sans véritablement la surmonter, et créant même parfois de nouvelles maladies du fait de l'imprudence de ceux qui pratiquent l'art de la médecine. Si la médecine était une science, alors les bêtes sauvages qui la pratiquent instinctivement et qui savent mieux jouir que certains hommes, seraient plus avancées que l'humanité dans l'art de la médecine.

Dans le monde moderne et dans le cadre du culte superstitieux de l'Etat, l'anarchiste est le dernier défenseur de la science contre les barbares polytechniciens en uniforme, petits soldats de la science d'apparat.

Télémax

12:01 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, état, karl marx, nietzsche | | |

18/04/2014

De Voltaire à BHL

Dans un discours conjoint avec le ministre de l'Intérieur, Place du Trocadéro (14 mars 2014), Bernard-Henry Lévy s'est indigné que l'on puisse attribuer à Voltaire cette citation : "Je ne partage pas vos idées, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissez les exprimer.", et s'en servir pour défendre la liberté d'expression de l'humoriste Dieudonné.

Ce dernier a épinglé ce discours dans sa chronique sur Youtube, conscient au vu de la gueule du ministre de l'Intérieur que les représentants de l'ordre public sont aux abois. La mort de crédit est-elle le prélude à la dissolution des valeurs républicaines ? La tactique du bouc émissaire, quand elle est mise en place par l'appareil d'Etat, vise à détourner l'attention de la gabegie des représentants de l'Etat, ou de l'usure du système.

Dans cet affaire, c'est surtout le "hold-up" de Valls et BHL sur le judaïsme qui est remarquable. Vous êtes juif, vous pensez relever de dieu ou de Moïse, et puis non, tout d'un coup vous apprenez que vous dépendez du bon vouloir du premier flic de France et du grand Inquisiteur autoproclamé Bernard-Henry Lévy - ce qui signifie que la gabegie de l'Etat républicain est portée à votre débit - vous êtes solidaire d'un Etat au déficit abyssal dans tous les domaines.

Dieudonné fait observer que faire des juifs l'avant-garde de la République est insultant pour 99% des Français, mais ça l'est tout autant vis-à-vis des juifs, puisque cette promotion est accordée au mépris des convictions religieuses juives. Il y a une thèse raciale dans le propos de Manuel Valls, dont la religion juive est exempte.

Ajoutons que, derrière les opérations de blanchiment et les repentances hypocrites successives, c'est le même appareil d'Etat républicain organisateur de la traque des juifs qui s'avance aujourd'hui derrière l'argument de la sainteté de ceux qui se sont portés au secours des juifs traqués. C'est-à-dire qui ? C'est-à-dire personne. On a repeint le carrosse à neuf, mais la structure et le fonctionnement de l'Etat sont identiques. (...)

Lire la suite

17/02/2014

Antisémite, Marx ?

Dans la petite vidéo-gag ci-dessous, on peut voir Raphaël Enthoven s'efforcer de persuader le public d'Arte que Karl Marx n'est pas un auteur recommandable, en un mot qu'il est "antisémite". Un certain Yvon Quiniou, moins célèbre, se fait l'avocat du diable, mais pas trop quand même, pour éviter d'aller rôtir en enfer.

- De fait, qu'y a-t-il à retirer d'un historien barbu, qui prône la dissolution de l'Etat, déclare que le progrès de la science s'effectue contre la philosophie, ne prend pas les droits de l'homme au sérieux, doute des compétences économiques des élites libérales, et pose l'équation de la barbarie moderne et du nationalisme ?

- Quand "l'antisémite" a des origines juives, comme Marx, la démonstration de son antisémitisme requiert une couche de rhétorique supplémentaire, domaine dans lequel la philosophie moderne n'est pas avare. A la rhétorique, notez que Enthoven préfère souvent des mimiques d'acteur de films français : il a raison, les mimiques reviennent au même que la rhétorique, et c'est plus efficace auprès des dames.

Y. Quiniou cite son "ami Francis Kaplan" : lui aussi juge que Marx est antisémite. Il faut dire que ledit Kaplan est spécialisé dans la traque du juif antisémite, ayant aussi à son tableau de chasse l'essayiste Simone Weil, déviante sur le plan des idées au regard de l'orthodoxie nationaliste juive. Kaplan est Américain, et par conséquent il aime autant les procès que Marx les déteste. On voit d'ailleurs que le sentiment nationaliste obéit à la même logique que l'esprit de famille - l'individu qui s'en éloigne est honni par le reste du troupeau.

- Au lieu de bafouiller, Y. Quiniou ferait mieux de dire que Marx n'est pas raciste, car il n'est pas nationaliste. Le racisme n'est pas une science, c'est un argument plus ou moins scientifique au service d'intérêts communautaires ou nationaux.

- Du reste Marx est suffisamment informé du judaïsme et de la bible, qu'il cite fréquemment, pour savoir ce que M. Quiniou ignore, à savoir que la doctrine du "peuple élu" ne fonde en aucun cas une théorie raciale ou un nationalisme, pour la simple raison que la logique du judaïsme, contrairement à celle du nationalisme, n'est pas anthropologique.

- Marx ne condamne pas les Juifs, mais le veau d'or ; il n'y a rien d'étonnant à ce qu'il se montre plus sévère avec les Juifs corrompus (et les chrétiens), dont la mission est de faire cesser le règne des idoles. La prochaine étape du petit juge Enthoven sera donc d'inculper Moïse pour antisémitisme.

- A quoi sert la chaîne Arte, en dehors de dépenser l'argent public ? A réconcilier les Allemands et les Français, nous dit-on : comme si Allemands et Français n'avaient pas déjà TROP collaboré.


Télémax

09/02/2014

Valeurs républicaines

La crise économique confirme la critique antirépublicaine de Karl Marx, qui discerne derrière lesdites "valeurs républicaines" un mobile économique plus puissant. A mesure que l'endettement de la société civile française croît et que ses capacités d'acheter la paix publique diminuent, la foi dans la République démocratique française décline. Le vernis des valeurs ne peut tenir sans une solide croûte d'intérêts agglomérés en-deçà.

François Hollande et son gouvernement ont donc raison : la conquête de nouveaux marchés est la seule chance des valeurs républicaines - pour ce qui est de la démocratie et des solutions participatives, elles constituent le credo et la foi du militant PS, puissamment relayé par l'Education nationale et les journalistes de gauche, qui ont littéralement "inventé" de toutes pièces, en une quarantaine d'années, "l'humanisme républicain". (...)

Lire la suite

12:06 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : webzine, au trou, anarchiste, karl marx, valeurs républicaines | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu