Avertir le modérateur

16/02/2015

L'intégrisme laïc (4)

Partons du cas de Riss, nouveau directeur de la rédaction de "Charlie-Hebdo", interwievé récemment par le magazine "Les Inrocks", pour étudier l'intégrisme laïc.

On peut lire au cours de cette interview que ce journaliste accorde au droit français, à travers ses différents textes et codes de loi, une valeur supérieure, faisant plus ou moins office de limite à l'esprit critique. Dans cette limitation, un anarchiste sera porté à voir une forme de totalitarisme, très éloignée des déclarations en faveur de la liberté d'expression.

Il n'est bien sûr pas très difficile de démontrer qu'on est là en présence d'un discours dont le fond est religieux ou sacré. Bien qu'elle s'efforce de paraître fondée sur des fondements plus rationnels, la laïcité n'est pas une idée rationnelle. L'aspect du changement de société progressiste, auquel certains tenants de la laïcité sont attachés, est sans aucun doute le mouvement le plus religieux, relevant presque entièrement de la justification de la société bourgeoise et du négationnisme des désastres provoqués par cette culture.

Si l'on s'en tient au seul volet pragmatique du discours laïc, à savoir la promesse d'une société plus harmonieuse et moins sujette aux conflits religieux, il n'y a dans cette conception apparemment moins mystique de la laïcité qu'une pure pétition de principe. Les grands conflits mondiaux du XXe siècle, et leurs victimes par centaines de millions, sont le résultat d'un conflit entre nations largement laïcisées - d'un conflit où les deux grandes nations officiellement "théocratiques" que sont les Etats-Unis et le Royaume-Uni, opèrent dans le "camp du bien" selon la version éthique de l'histoire en vigueur... dans la plupart des écoles laïques françaises.

(...)

Lire la suite

15:18 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, intégrisme, laïc, riss, interview, code civil | | |

08/02/2015

L'intégrisme laïc (3)

On pourrait démontrer sans trop de peine que l'intégrisme laïc (= foi sincère dans la laïcité) est surtout destiné à protéger les intérêts de partisans d'une laïcité beaucoup plus "souple", disposés par exemple à intégrer dans la défense nationale et les forces de sécurité intérieure de nombreux jeunes mahométans ou catholiques pratiquants, à qui de telles fonctions devraient être interdites si la laïcité était une notion un tant soit peu sérieuse.

Après tout, une jeune militante anti-IVG éprouvera de grandes difficultés à exercer la profession d'infirmière ou de médecin en France, si elle a participé à des manifestations illicites et s'est fait arrêter. De surcroît le métier des armes exclut l'affiliation à un parti politique.

Mais attardons-nous plutôt sur le caractère impérialiste des valeurs laïques. D'abord la doctrine laïque est un produit exclusivement occidental. On le reconnaît au relativisme de cette doctrine, qui permet à chaque défenseur de la "laïcité" de donner sa propre définition de la laïcité. La laïcité ne présente pas un "front uni", mais on peut opérer une distinction entre un "fondamentalisme laïc" et un "opportunisme laïc".

La philosophie naturelle ou l'écologie, plus encore que l'islam, s'oppose au relativisme occidental laïc, ancré dans un régime de droit qui, s'il n'est pas "théocratique", est en revanche "technocratique", ce qui revient à un théocratisme inconscient des limites naturelles auxquelles se heurte la théocratie.

Ce que les intégristes laïcs ignorent généralement, c'est l'impossibilité de dissocier la doctrine laïque du capitalisme. Ainsi un marxiste, prévenu contre les mensonges du droit républicain, ne peut pas se réclamer des "valeurs laïques".


14:10 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, intégrisme, laïc | | |

19/01/2015

L'intégrisme laïc (2)

Face au complot des médias, qui ne cessent de répéter en boucle le mensonge d'une sainte ou d'une saine laïcité, il convient de répéter de quoi la laïcité synonyme, pour qui a un jour, bravant les tabous religieux entretenus par l'Education nationale, ouvert un livre d'histoire de France : la laïcité signifie le colonialisme ; le "prétexte colonialiste", pour être plus précis.

A cet égard, on remarque que le point de vue marxiste - le plus éloigné de l'esprit laïc -, n'est pas représenté dans la sphère publique française et les médias. L'expression du marxisme est réprimée en France (Alain Badiou est aussi marxiste que le pape François). En effet Marx est l'un de ceux qui a le mieux analysé (Péguy n'est pas loin du même constat), la métamorphose des valeurs catholiques romaines en valeurs laïques, mieux adaptées aux conditions de l'exploitation industrielle et capitaliste. Les milieux ouvriers ont la même foi dans l'instituteur laïc que les paysans catholiques naguère plaçaient dans le curé du village, pour un mélange de bonnes et de mauvaises raisons.

Jean-Luc Mélenchon et son parti de syndiqués en constitue la démonstration par l'absurde, puisque Mélenchon ose se dire "laïc" et "républicain", alors même que Marx a entièrement démoli la thèse hégélienne du progrès républicain. Le sauvetage de cette thèse frauduleuse est imputable aux intellectuels staliniens (Sartre) et constitue un crime rhétorique contre l'humanité.

Un énergumène comme Mélenchon ferait mieux de lire Orwell, plutôt que de jouer les idiots utiles au service d'un système condamné.

Les adeptes de la laïcité (qui n'est en rien le produit de l'histoire, puisque l'historien est le mieux placé pour en discerner le caractère religieux) se répartissent donc en "laïcs intégristes", d'une part, et "laïcs libéraux" d'autre part. L'intégrisme laïc implique l'ignorance sincère du cadre colonial et capitaliste sans lequel les convictions laïques n'existeraient pas, de même que l'on ne peut scinder l'Eglise romaine de la morale d'ancien régime ; l'intégrisme laïc se situe au niveau du catéchisme enseigné par l'Education nationale, et de l'absence de recul sur celui-ci. Les défenseurs libéraux de la laïcité, souvent démocrates-chrétiens, sont beaucoup plus conscients de l'opération de blanchiment en quoi les valeurs laïques consistent. Leur plus grande tolérance cache un plus grand calcul. Il y a une logique au heurt de l'islam radical et de l'intégrisme laïc : ces deux idéologies, non seulement sont constitutives de l'idéologie du soldat de première ligne, mais en outre sont pratiquement semblables. Le djihadisme radical tient beaucoup plus aux méthodes de la guérilla moderne communiste qu'il ne tient du coran lui-même. La victoire remportée par les frères Kouachi consiste à faire passer aux yeux du monde arabo-musulman la France entière, en la faisant se lever comme un seul homme derrière "Charlie", pour une nation solidaire des valeurs occidentales capitalistes, ce qu'elle était sans doute auparavant, mais en traînant les pieds.

Prôner le choc des cultures ou la laïcité revient donc exactement au même. Et ceux qui prétendent vouloir enterrer la hache de guerre avec les mahométans, ne font que la déterrer - inconsciemment pour les uns (les laïcs intégristes), beaucoup plus consciemment en ce qui concerne les autres (les laïcs capitalistes).

Télémax

12:13 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, intégrisme, laïc | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu