Avertir le modérateur

24/05/2012

Sexe & Capital

L'idée de libération ou de liberté sexuelle fonde une barbarie plus sournoise que le nazisme, et qui, en réalité, ne fait que prolonger celui-ci. Certains dissidents de la gouvernance mondiale, tant qu'il est encore temps, s'évertuent à le démontrer.

Je m'efforce pour ma part d'en convaincre ceux qui, élevés dans cette idéologie débile, croient sincèrement que le sexe et la liberté peuvent être liés en dehors de la rhétorique publicitaire de la racaille libérale.

L'impact de cette idéologie propice à l'esclavage vient de la dépendance des Etats occidentaux modernes au marketing, à la publicité et au cinéma. Point à la ligne. Au-delà, la tentative de relier ce régime carnassier à la pensée humaniste, à l'anarchie ou au marxisme, excède l'abomination de la philosophie nazie de Heigegger ou Hannah Arendt.  (...)

Lire la suite

11:39 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : au trou, anarchisme, sexe, capital, nazisme, heidegger | | |

21/05/2012

Réindustrialiser !?

C'est le volet national-socialiste du programme de François Hollande.

Doublement : d'abord parce que le caractère industriel est celui de l'Allemagne, dernière nation puissante à avoir connu la révolution industrielle, après l'Angleterre et la France - nation qui campe encore sur cette position, à la fois retardataire et avancée.

Sans comprendre la politique industrielle de l'Allemagne, impossible de comprendre le nazisme. Même le culte nazi pour la science juridique, dont la morale pure raciste est le corrolaire, rejoint l'idée de potentiel mécanique. Sans oublier la pornographie, dont certains penseurs humanistes ont pu dire qu'elle est sous-jacente à la culture nazie, "matricielle" selon le vocable nouvellement utilisé pour critiquer le totalitarisme. L'Allemagne fait actuellement partie du trio des nations en tête dans l'industrie du porno. (...)

Lire la suite

04/12/2011

Tous les Allemands...

sont-ils nazis ?

Mieux vaut poser la question de façon plus critique : la consécration du droit de propriété, jusqu'à en faire le moyeu de la religion du bonheur, cette mystique caractéristique du nazisme n'infecte-t-elle pas désormais toute l'Europe ? Ne risque-t-on pas de voir en France même redevenir primordiale cette idéologie républicaine minable ?

Pour ce qui est de l'Allemagne, on peut voir que TOUS les Allemands ne sont pas des autruches par les dessins de Klaus Stuttmann (dessinateur au journal satirique "Eulenspiegel"). Ceux-ci nous rappellent l'avertissement d'un autre résistant Allemand, Karl Marx, contre la manière des loups libéraux d'approcher plus près de leurs proies grâce aux promesses séduisantes des droits de l'homme et de la liberté.

Si l'Allemagne peut se vanter d'une chose, par rapport aux nations voisines, c'est d'un passé colonial moins lourd. On comprend que Klaus Stuttmann soit particulièrement sarcastique vis-à-vis du néo-colonialisme actuel, qui ajoute à la violence des armes une épaisse couche de tartufferie.

klaus stuttmann,karl marx,nazisme,au ttrou,fanzine,satirique,anarchiste

- "C'est notre dernière proposition de négociation !"

10:09 Publié dans L'Odeur du Danemark | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : klaus stuttmann, karl marx, nazisme, au ttrou, fanzine, satirique, anarchiste | | |

21/11/2011

Caricature Angela Merkel

caricature,angela merkel,allemagne,skin-head,nazisme,anarchie,au trou,fanzine,satirique,dessin,presse

- La crise économique de la fin des années 20 en Allemagne a convaincu industriels et banquiers de ce pays de faire confiance à A. Hitler. Entre le risque d'une révolution bolchevik et celui d'un comploteur étranger aux milieux d'affaires, l'élite allemande a fini par faire le choix qu'on sait. Hitler a été "interdit" et jeté en prison avant d'être adoubé.

- C'est un peu comme si, aujourd'hui, le MEDEF craignant une nationalisation des entreprises par J.-L. Mélanchon, à la tête de dizaines de milliers d'indignés, favorisait la candidature de Marine Le Pen et retournait pour ça les médias. C'est un peu "comme si", mais en fait pas du tout, car il n'y a plus en France ni en Allemagne de prolétariat. L'Etat français, en particulier, qui dispose d'une police pléthorique, aurait tôt fait de ramener les indignés à la raison. Tout au plus peut on imaginer une "poussée de fièvre", comme "Mai 68", qui ne fit que raffermir le pouvoir gaulliste.

- La gabegie des banques européennes fait donc courir des risques bien plus grands que n'importe quel parti néo-nazi instrumentalisé par Angela Merkel, de la même façon que les "sauvageons de banlieue" servent à effrayer les rombières et Philippe Val dans une France vieillissante, dont l'activité économique demeure de loin la première cause de mortalité et d'insécurité.

23:40 Publié dans Ecran Total | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : caricature, angela merkel, allemagne, skin-head, nazisme, anarchie, au trou, fanzine, satirique, dessin, presse | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu