Avertir le modérateur

01/05/2014

Fête des Cocus

La "Fête du travail" évoque le fameux slogan nazi surmontant les camps de travail allemands : "Arbeit macht frei". L'argument culturel nietzschéen du NSDAP cachait en effet un régime capitaliste industriel banal. Il va de soi que le régime nazi n'est qu'une technocratie parmi d'autres.

Un peu plus moderne, l'argument selon lequel "le sexe rend libre" ("Sex macht frei") colle mieux à l'étape de désindustrialisation qui suit la période d'esclavage industriel en Europe (travail et sexe sont deux activités que l'on ne peut comprendre séparément). L'idée selon lequel le sexe rend libre prévaut dans la société dite "de service" néo-nazie, à l'ère du gadget "high tech". Si le nazisme est diabolique, pourquoi ne se métamorphoserait-il pas ?

Maintenant que le chômage bat des records en France, en raison de l'organisation de l'esclavage à l'échelle mondiale par les industriels et les banquiers, cette fameuse "Fête du travail" mérite d'être rebaptisée "Fête des cocus". De leur mariage de raison avec le Capital et les valeurs républicaines, pour pouvoir financer l'achat d'une maison Bouygues dans l'arrière-pays lillois, les syndicalistes staliniens ne pouvait espérer une autre issue que ce gigantesque cocuage.

A pactiser avec le Capital, les partis ouvriers ont perdu bien plus que l'emploi et la dignité factice que procure un revenu minimum. Ils ont perdu toute crédibilité humaniste. L'élite capitaliste est un gang de barbares néo-nazis parce qu'elle ne peut pas faire autrement - elle est façonnée ainsi par la compétition économique sans merci que se livrent les nations. Les ouvriers et les employés sont, eux, les domestiques volontaires de ces élites.

Bardamor

15:14 Publié dans Fauchon la Culture ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : webzine, anarchiste, au trou, cocu, travail, 1er mai, nazi, arbeit macht frei, sex macht frei | | |

24/04/2013

Caricature Vincent Peillon

Les causes et buts essentiels de la morale ou de l'éthique publique sont la propriété et le travail.

- En ce qui concerne le travail, la République française en fournit de moins en moins depuis 1970 ; le phénomène de déportation de la main-d'oeuvre et de l'esclavage ouvriers vers le tiers-monde s'est poursuivi.

- En ce qui concerne la propriété, son caractère mobilier n'est pas sans poser de problèmes éthiques majeurs, du type : "A qui appartiennent le pétrole et les ressources minières du tiers-monde ?"

- Karl Marx a deviné il y a près d'un siècle et demi que l'argument éthique permettrait de moins en moins de dissimuler la réalité de la loi de la jungle ou du désir à l'échelle mondiale. Pratiquement, la fluidité des transactions mobilières empêche de prendre au sérieux l'idée d'une réforme morale en 2013.

webzine,anarchiste,au trou,satirique,caricature,vincent peillon,instruction publique,dessin,presse,zombi,editorial cartoon,éthique,morale,propriété,travail

21/10/2011

Caricature Angela Merkel

caricature,angela merkel,choc des cultures,grèce,aristote,travail,allemagne,arbeit macht frei,fanzine,satirique,au trou,dessin,presse,anarchie,anarchy,zombi

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu