Avertir le modérateur

13/09/2012

L'économie facile

Imaginez un peu que les Mayas ne se soient pas plantés dans leurs estimations de la durée de vie du sytème solaire : nos économistes, qui n'ont pas été capables de prévoir la crise plus de trois semaines à l'avance auront l'air de vraies truffes à côté, non ? Ah, ils seront morts dans ce cas-là, c'est vrai, j'avais oublié.

- La bonne excuse, c'est la "psychologie" ; eh, oui, pas moyen de prévoir grand-chose, disent les économistes, puisque l'économie dépend très largement de la psychologie des masses, forcément capricieuses. Par exemple, il faut être atteint de troubles obsessionnels pour s'acheter cinq paires de chaussures quand on parcourt cinquante mètres par jour ; dans 95% des cas, le téléphone portable n'est qu'un reliquat de cordon ombilical, dépourvu d'usage pratique ; etc.

- mais qu'est-ce qui rend les gens malades à ce point ? De quoi ont-ils peur pour se réfugier ainsi dans la consommation de biens inutiles ? De la fin du monde selon les Mayas ?

14:44 Publié dans Club de l'Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maya, économie, système solaire, psychologie | | |

07/06/2012

L'économie facile (14)

Pour un peu l'économie moderne ferait paraître éclatant de vérité le propos du vieil Homère selon lequel, si la folie est humaine, la sagesse, elle, est divine. Bien sûr Homère n'est pas le genre à vanter Dionysos, à l'instar du conservateur de musée, pour vous inciter à faire un tour de manège en plus, à 7 euros le ticket.

- L'homme du peuple se demande aujourd'hui comment l'économie a pu devenir l'antithèse de ce qu'elle prétend être, à savoir une science plus ou moins subtile du... gaspillage. Quant aux banquiers enrichis de la sueur et du sang des peuples, ils ne savent pas non plus eux-mêmes le moyen de réduire leur propre gabegie, afin d'enrayer l'amenuisement de leur rente. (...)

Lire la suite

03:00 Publié dans Club de l'Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanzine, satirique, économie, télémax, anarchiste | | |

22/05/2012

L'Economie facile (13)

Un expert économique qui ne tient pas compte de l'aspect psychologique de l'économie peut aussi bien se convertir à la pâtisserie. L'économie moderne, dite "tertiaire", c'est-à-dire la plus éloignée de la production industrielle, est la plus soumise aux considérations psychologiques.

D'ailleurs pour ceux qui se demandent à quoi servent encore les politiciens, remplacés en cas de crise par des experts-comptables, ils trouveront la réponse dans cette procédure de mise entre parenthèses du régime démocratique officiel : les politiciens sont encore utiles au plan économique, parce qu'ils sont mieux placés que les experts pour "créer un effet psychologique". Le problème de N. Sarkozy fut sans doute de croire un peu trop fort dans l'action politique, quand les hommes politiques sont visiblement devenus des mascottes (c'est encore plus net aux Etats-Unis). Dans ce sens, le très lénifiant Jacques Chirac s'acquittait mieux de sa tâche précédemment.

C'est aussi la psychologie qui rend les experts aussi nuls, surtout quand ils ne sont pas au coeur de l'action du gouvernement. Car la psychologie est le domaine des sentiments les plus variables et imprévisibles.

08:13 Publié dans Club de l'Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanzine, au trou, satirique, anarchiste, économie | | |

03/03/2012

L'économie facile (13)

L'économie résumée en un mot : prédation.

La science économique en une phrase : dissimuler à l'aide de formules juridiques compliquées cette chasse, afin de s'approprier plus facilement le bien des personnes naïves (ajouter une dose d'"humanisme" dans la science économique est recommandé).

Conclusion : L'homme domine les autres espèces animales par la ruse, compensant ainsi sa faiblesse physique. A l'intérieur de l'espèce humaine, les personnes les plus rusées dominent.

Les escrocs font de très bons économistes, car ils ne perdent jamais de vue l'aspect de ruse et de prédation.

Télémax

22:42 Publié dans Club de l'Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanzine, anarchiste, au trou, satirique, economie | | |

01/03/2012

L'Economie facile (12)

Taxer les riches !? Les plus vieux se souviennent du fulgurant succès de la politique de François Mitterrand dans ce domaine (1981-1982). Terrorisés, les riches quittèrent la France, et on se retrouva entre pauvres de gauche cultivés.

Si tu veux taxer un riche, la moindre des choses c'est de ne pas le prévenir à l'avance, mais de le cueillir à la fraîche, chez lui, dans son pieu, avant qu'il ait eu le temps d'organiser sa cavale.

Cela dit, un système économique qui se débarrasse de ses escrocs se prive de ses meilleurs éléments. Peu de fonctionnaires de Bercy avaient prévu le tsunami financier de 2010-20.. ; pas mal d'escrocs, en revanche, l'avaient flairé.

11:48 Publié dans Club de l'Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : caricature, anarchiste, fanzine, au trou, économie | | |

14/12/2011

Caricature Club de l'Economie

caricature,club,économie,éric heyer,marc fiorentino,natacha valla,françois-xavier piétri,pierre-henri de menthon,fanzine,au trou,satirique,anarchiste,editorial cartoon,goldman sachs,dessin,presse,journal,zombi

- Encore un peu et les "experts" économiques de TF1 vont découvrir que le capitalisme, ça ne marche pas si bien que ça.

- L'expert Fiorentino, à cinquante balais, vient d'avoir dans cette émission la révélation (12/12/2011) que tous les mécanismes financiers capitalistes, derrière leurs appellations sophistiquées, relèvent plus ou moins tous de l'escroquerie ou du racket.

- Quand est-ce que François-Xavier Piétri invite Dodo-la-Saumure sur son plateau ? Il paraît qu'il a un plan libéral pour sauver l'économie mondiale, une sorte de partouze planétaire où, un coup sur deux, les pauvres enculeraient les riches, de manière à équilibrer les flux.

- Certaine grande conscience humaniste s'est efforcée de rapprocher le nazisme de la pornographie. Il n'y a pas que le nazisme qu'on peut rapprocher.

25/11/2011

L'Economie facile (2)

- Notre président le dit et le répète : "Hors de la croissance, point de salut !" C'est le b.a.-ba de l'érotisme bourgeois. Les schismatiques partisans de la décroissance cogitent en vain sur les moyens de mettre en  oeuvre l'hermaphrodisme économique, ou de prospérer en débandant. Tous les discours  contradictoires des économistes traduisent leurs penchants sexuels divergents. Pas difficile de deviner à quoi pense une économiste (Karine Berger) pour qui "les trente glorieuses sont devant nous" (à une pluie de foutre). (...)

Lire la suite

18:52 Publié dans Club de l'Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : au trou, fanzine, anarchiste, décroissance, économie | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu